On part où exactement ?

Certains se posent la question suivante :

“Notre projet s’appelle Option Tibet, mais où allons-nous, exactement ?”

Effectivement, c’est quoi le Tibet ? De quel Tibet parle-t-on ? Le Tibet utile ? Le Tibet géologique ? La Région Autonome du Tibet ? Le Tibet ethnique ? Il existerait donc plusieurs Tibet ?

Quelques explications s’imposent :

Notre destination sera la (petite) ville de TAGONG, située à 3850 m d’altitude dans la province du Kham. De là, nous effectuerons plusieurs treks, le tout en essayant de vivre au plus près des rythmes locaux.

Essayons maintenant d’apporter quelques éléments de réponse :

Serons-nous sur le plateau Tibétain ?

Oui car celui-ci est bordé au sud par la chaine Himalayenne, à l’ouest par le massif du Karakoram et par celui du Kunlun au nord. Tagong appartient à la préfecture autonome tibétaine de Garzê qui se situe sur le bord sud-est du plateau du Tibet.

Qui sont les Tibétains ?

S’il faut définir les contours de cette région, peut-être pourrons-nous le faire à travers les populations qui y habitent ? Nous parlerons alors du Tibet culturel. Dans ce cas-là, les populations Tibétaines débordent les frontières de la Chine et sont présentes dans des pays limitrophes comme l’Inde, le Népal, le Bhoutan …etc. Notre destination se trouve bien dans ce périmètre.

Le Tibet historique

Cette notion renvoie à des contours que revendique le gouvernement tibétain en exil. Il représenterait l’unification des trois provinces que sont l’Ü-tsang, l’Amdo et le Kham. 

220px-Tibetischer_Kulturraum_Karte_2Source Wikimedia

Le Tibet administratif

Dès les années 1950, la République Populaire de Chine a reconnu l’unité de l’ensemble de la zone de culture tibétaine, en créant trois unités administratives de niveaux différents :

– Une région autonome du Tibet

Les territoires qui ne font pas partie de cette région autonome sont répartis en :

– Onze préfectures autonomes tibétaines et deux districts autonomes tibétains.

Dans tous les cas, nous parlons bien de Tibet.

220px-TAR-TAP-TACSource Wikimedia

La région autonome du Tibet

Serait-ce cela le vrai Tibet ? Est-ce cette partie dont certains réclament la liberté ? Pas sûr ! Considérer que le Tibet se situe sur cette seule zone géographique, n’apparait-il pas un peu réducteur ? Enfin, pourquoi avoir ajouté le terme “autonome” à cette région si ce n’est pour en marquer volontairement certains contours ? En fait, tout est dans le titre.

Pour compléter ses connaissances sur la question :

  • Le dessous des cartes | Arte
  • Le Tibet par Claude B. Levenson | Coll. Que sais je ?
  • www.universalis.fr (pour les références bibliographiques)

3 réflexions sur “On part où exactement ?

  1. Très bonne explication sur la région que nous allons visiter. En effet Tagong se trouve depuis 1965 au Sichuan, colonisation oblige. Avec cette occupation la Chine a changé les noms des villes. Ainsi, Kangding s’appelait Dartsedo, comme le relate Alexandra David Néel dans son livre “Une parisienne à Lhasa. Tagong se nommait Lhagang. De plus à Tagong, la langue parlée est le tibétain. Tashi delek .

  2. I am really loving the theme/design of your weblog. Do you
    ever run into any web browser compatibility problems? A number of my blog audience have complained
    about my website not working correctly in Explorer but looks great in Opera.
    Do you have any recommendations to help fix
    this issue?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.