Rencontre avec les nomades

15 avril 2016

La matinée débute face à une voiture et un petit camion benne. Ce sont les taxis qui nous attendent pour nous emmener rencontrer les nomades tibétains. Le camion possède son conducteur alors que Jean-Pierre s’installe au volant de la voiture. Bien évidemment, un occidental au volant d’un véhicule chinois est interdit. Mais n’oublions pas qu’ici, ça ressemble au farwest. D’ailleurs le chauffeur du camion est armé. Une lame de plus de 60 cm est posée à côté de la poignée de frein, au cas où. Les deux véhicules comptent un total de 9 places. Comme nous sommes 16, il y a 7 jeunes qui s’assoient dans la benne du camion, direction Gerda, à quinze kilomètres de notre base. imageNous traversons le village et sa garnison de policiers toujours bien présente, sans que notre convoi ne soit arrêté ni même remarqué. Après 4 Kms, nous quittons la route principale pour prendre une piste au creux d’une vallée. Le chemin est un peu défoncé, mais largement praticable, même si les voyageurs assis dans la benne se font secouer. Au détour d’un virage, les véhicules s’immobilisent : nous sommes arrivés. Il faut traverser un ruisseau pour monter vers l’habitation d’hiver des nomades installée à flanc de coteaux. Aguerris par l’expérience de la veille, certains le font à pied, alors que d’autres sautent dans le camion en marche car le chauffeur tente de passer à gué. A l’approche des habitations, nous nous regroupons car les chiens du coin se font plutôt menaçants. La propriétaire des lieux, qui porte sa petite dernière sur son dos, nous invite à rentrer chez elle et à nous assoir. imageChacun prend place au sol sur des coussins afin d’écouter les explications toujours fournies de Jean-Pierre. Nous découvrons aussi la rudesse de la vie que ces nomades doivent subir au quotidien. Pendant ce temps, notre hôte a allumé un poêle avec des bouses de yak séchées et commence à préparer un repas qui nous est destiné. Nous n’avions rien demandé. Il sera hors de question de le refuser car ce serait faire offense. Comme toujours, depuis notre arrivée, ce sera un délice. Après le repas, nous quittons les lieux sans avoir oublié de remercier la famille de Penso et d’avoir pris une photo ensemble. Nous promettons de la lui faire parvenir. Il est temps de regagner nos “taxis”, mais auparavant, les nomades nous demandent une aide que nous ne pouvons refuser : porter avec eux un tronc d’arbre sur quelques centaines de mètres. Le travail sera fait en deux temps et trois mouvements sous l’œil de quelques vautours et les aboiements des chiens toujours présents.image
L’après-midi est consacrée aux tests physiologiques que nous nous sommes promis de ramener au lycée. Il y aura donc des contrôles de rythme cardiaque, de pression artérielle, ainsi que des tests de VMA. Le tout se fait sous le regard étonné de tibétains qui ne comprennent pas pourquoi nous faisons ces exercices. imageLes premiers résultats semblent extrêmes et on en vient à se demander s’ils sont fiables. Le temps de l’analyse viendra plus tard. Certains veulent prendre le temps de la récupération alors que d’autres ont, semble-t-il, pris goût au lavage en altitude et décident de s’y remettre.

Demain, c’est le gros trek du voyage qui nous attend.

5 réflexions sur “Rencontre avec les nomades

  1. Quelle belle expérience ! Que de merveilleux souvenirs vous allez garder de ce superbe voyage ! Merci de tenir à jour ce blog pour que nous puissions vous suivre ! Bonne fin de séjour, profitez bien et… A la rentrée !
    Cordialement
    Lyne Garcia

  2. Nous consultons le site tous les jours impatients de découvrir vos nouvelles rencontres ,aventures……..et nous aimerions bien être à votre place.
    Nos jeunes ont beaucoup de chance qu’ils en profitent bien.
    Famille Decomble

  3. Excellent goods from you, man. I’ve understand your stuff previous
    to and you are just extremely great. I really like what you have acquired here,
    really like what you’re saying and the way in which you say it.
    You make it enjoyable and you still take care of to keep it sensible.

    I can’t wait to read far more from you. This is actually a tremendous site.

  4. Unquestionably believe that which you stated. Your favorite justification seemed to be on the net the easiest thing
    to be aware of. I say to you, I certainly get annoyed while
    people think about worries that they plainly do not know about.

    You managed to hit the nail upon the top and defined out the whole thing without having side-effects , people could take a signal.
    Will probably be back to get more. Thanks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.