Un après-midi à Chengdu

Si le vol entre Lyon et Chengdu sembla un peu long pour certains, l’arrivée en Chine met tout de suite au parfum :

  • D’abord il y a une odeur particulière dès qu’on sort de l’avion et ce n’est pas le kérosène. Non, c’est un subtil fumé qu’on ne connaît pas et qui vous suit partout.
  • Ensuite  il y a le monde, beaucoup de monde, l’attente, les gens qui vous interpellent dans la rue, la circulation un peu anarchique où les feux tricolores sont respectés par certains seulement.
  • Il y a également la chaleur un peu moite à laquelle nous ne sommes pas encore habitués (Il fait 27º mais le soleil est masqué par un voile épais).

Nous devons changer de l’argent et l’opération va durer, durer…durer ! Nous sommes presque seuls dans la banque mais la procédure, en plus de prendre un temps fou (presque 2 heures), est complexe et très minutieuse. Les billets auront été comptés manuellement et mécaniquement plus d’une dizaine de fois. Certains auront été refusés (une cinquantaine environ) car trop nouveaux (20 €) ou marqués d’un trait de crayon ou encore cornés de façon trop prononcées. Heureusement on avait prévu des remplaçants. Et tout ça avec le passeport qui pose problème car la préposée ne comprend pas qu’il puisse y avoir plusieurs prénoms sur celui-ci. Et en plus, tout ça ne rentre pas dans les cases prévues par l’administration …. Etc.image

Finalement la soirée se termine dans un restaurant Tibétain à l’entrée du quartier du même nom. Si les yeux de chacun sont ouverts par la curiosité des plats qui arrivent, les épices vont nous rappeler que la cuisine occidentale est assez éloignée de celle-ci. Nous dirons que cela chante sur la langue.image

Il est temps d’aller se coucher car la nuit précédente fut courte.

3 réflexions sur “Un après-midi à Chengdu

  1. I blog often and I really appreciate your information. Your article
    has really peaked my interest. I’m going to bookmark your site and keep checking for new
    information about once per week. I opted in for your RSS feed too.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.